Actualité

Comment les entreprises peuvent faire face au burn-out ?

Si vous commencez la lecture de cet article, c’est que le stress, l’épuisement physique et moral et les troubles musculo squelettique liés au travail vous parlent. 

En quelques chiffres :

Des études ont révélé que le stress est le premier motif d’arrêt maladie au travail. 

En 2016, le burn-out est reconnu comme maladie professionnelle. 

En 2017, 3,2 millions de personnes sont touchées par l’épuisement au travail. Ce chiffre a augmenté ces deux dernières années avec la crise sanitaire du covid 19, lorsque les salariés se sont retrouvés au chômage partiel ou en télétravail obligé. 

En 2020, selon la société Asana, 71% des travailleurs se sont retrouvés en situation de surmenage. 

Qu’est-ce que le burn-out ?

Le burn-out est un processus invisible qui se traduit par un état d’épuisement professionnel (sur le plan émotionnel, physique et psychique), face à des situations au travail émotionnellement exigeantes. 

Quelles sont les causes du burn-out

L’épuisement est dû à une pression importante mise sur le salarié (pression de l’employeur ou du salarié lui même ou les deux), une incapacité à s’accorder du temps, beaucoup d’heures supplémentaires effectuées pour des projets importants, le manque de considération, le manque d’encadrement, et tant d’autres causes sont également à prendre en compte. 

Quels sont les symptômes du burn-out ?

Une fatigue extrême que le sommeil ne répare plus, une perte de plaisir à venir au travail, un état de plus en plus agressif. L’organisme arrive au bout de ce qu’il peut fournir en effort et cet état psychique a des répercussions sur le plan physique avec des douleurs dorsales, des tensions au niveau du cou, des articulations, des douleurs digestives et plus grave, cela peut causer des AVC, et des infarctus… 

Qui est touché par le burn-out ? 

Il n’y a pas de catégories d’âges ou socio-professionnelles épargnées par le burn-out. C’est encore plus vrai aujourd’hui, dans un monde professionnel impitoyable, où la personne de 50 ans est déjà considérée comme trop vieille et où le jeune diplômé n’a pas encore sa place au sein de l’entreprise car en manque d’expérience professionnelle. Ne parlons pas des étudiants encore à l’université laissés à l’abandon avec des cours en visio, qui se posent énormément de questions sur leur avenir incertain face à la fragilité de certaines entreprises. 

De plus en plus d’entreprises ont compris que le burn-out était un vrai problème de société et qui avait un vrai impact négatif sur l’entreprise : un salarié en arrêt maladie n’est pas un salarié productif pour l’entreprise. 

C’est pourquoi, certaines ont décidé de pallier ce fléau en faisant du mieux-être en entreprise leur nouvelle priorité, en proposant à leurs salariés des cours de yoga pendant la pause déjeuner par exemple. 

“Où va votre concentration, va votre énégie”.

Roger Derc

Pourquoi passer du “costume cravate / tailleur chemisier” à une tenue de yoga ? Qu’est-ce que cela apporte aux salariés et à l’entreprise ? 

Une séance de yoga de 1h permet sur le plan physique : 

  • D’agir sur le système nerveux, ce qui permet d’apaiser les tensions liées au stress.  
  • Une meilleure oxygénation des cellules, ce qui permet un regain d’énergie. 
  • Renforce les articulations et permet de gagner en force et en stabilité, d’améliorer votre posture. 
  • Prévient les troubles musculo-squelettiques

Sur le plan psychique : 

  • Permet de renouveler la créativité,
  • Redonne un sentiment de motivation, 
  • Favorise l’écoute de soi et donc par conséquent l’écoute des autres. 
  • Le sentiment d’avoir un nouveau souffle après le cours de yoga et d’avoir l’impression que tout est à nouveau à notre portée .
  • Le travail de la respiration ou le maintien d’une posture en particulier permet de travailler sur la concentration, par conséquent d’arriver à mettre les interférences de côté.

Le yoga est accessible à tous, aux sportifs comme aux débutants. Il permet d’avoir une parenthèse bien-être dans la journée. Il apporte entre les salariés un moment de convivialité. Cela se ressent ensuite au sein de l’entreprise et du travail fourni par le salarié. Le yoga va permettre d’améliorer la communication et de diminuer les conflits.

Un cours de yoga en entreprise coûte 100 euros en moyenne à l’entreprise. Alors qu’attendez-vous pour faire de votre entreprise un espace qui associe productivité et bien-être.

Laisser un commentaire