Actualité

Au secours, quel yoga choisir ?

Ces dernières années, le yoga est sur tous les fronts. On en parle partout, dans les magazines santé et bien-être, dans les magazines peoples, les reportages et même au journal TV et tant mieux ! (c’est comme cela que j’ai fait sa connaissance également ). Lorsqu’on débute, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les différents styles que le marché nous propose. Dans cet article, j’ai eu envie de vous éclaircir avec un petit résumé des yoga les plus répendus. 

Le Hatha Yoga  

Une séance de Hatha yoga est adapté à tous. Les postures sont maintenues, et les enchaînements sont lents. En général, le cours démarre par un moment de retour au calme, d’ancrage avant de débuter les différentes postures. Ce yoga amène à une détente profonde du corps et de l’esprit. 

L’Iyengar Yoga 

L’Iyengar Yoga a été créé par BKS Iyengar. Très intense, ce style de yoga demande beaucoup de rigueur et de concentration pour travailler l’alignement de tout le corps. Il se pratique avec des accessoires, comme des cordes, des briques, des chaises, des bolsters, des couvertures… BKS Iyengar a choisi de donner beaucoup d’importance au pranayama (techniques de respirations) ainsi qu’aux asanas (les postures). C’est un yoga très bénéfique pour tout le corps, comme vous pourrez le constater dans le livre “Yoga thérapeutique de BKS Iyengar dans les éditions la plage” où il met l’accent sur les bénéfices des postures. 

L’Asthanga 

L’Asthanga a été répandu par Sri Krishna Patabi Jois en Inde. Pour comprendre la signification du mot Asthanga, il faut découper le mot en 2, “astha” correspond au chiffre 8 et “anga” signifie membre ou une partie du corps. Asthanga signifie donc les 8 membres de Patanjali, décrits dans “les Yoga Sutra de Patanjali”, où ils font référence aux 8 piliers du yoga. 

Peu importe où vous allez dans le monde, la série de postures sera effectuée dans un ordre précis. Il existe plusieurs séries pour permettre à l’élève de progresser et monter en intensité. Avec ce yoga, l’accent est mis sur une respiration particulière que l’on appelle Ujjayi (la respiration du victorieux). Ce yoga est très physique dû à un enchaînement de postures fluides, et à la rigueur de l’alignement du corps dans la posture. La répétition de la série permet de travailler sa mémoire et sa concentration. 

Le Vinyasa 

Le Vinyasa découle de l’Asthanga traditionnel. Mais à l’inverse, le Vinyasa est plus créatif. D’un cours à un autre, d’un professeur à un autre, le cours ne sera jamais le même, en fonction de la thématique choisie par ce dernier. En sanskrit, Vınyasa, signifie “synchronisation du mouvement avec la respiration”. Comme l’Astanga, c’est un yoga sportif où les postures s’enchaînent avec beaucoup de fluidité et la sangle abdominale est beaucoup sollicitée. Moins rigoureux, le Vinyasa s’adapte au corps de l’élève et non l’élève qui s’adapte au yoga. Pour débuter, choisissez  un cours de niveau 1, pour un rythme plus lent qui vous permettra d’intégrer les postures et les associer à votre respiration.

Le Bikram yoga ou Hot yoga 

C’est Bikram Choudhury, qui a fondé le concept du Bikram Yoga, pour cela, il s’est fortement inspiré des enseignements de son propre maître en Inde, Bishnu Gosh. Le Bikram Yoga est un dérivé du yoga traditionnel, le Hatha Yoga, mais Bikram a choisi de s’intéresser seulement à 26 asana (postures). Le cours débute en général par un exercice de respiration, puis chacune de ces postures sont réalisées dans le même ordre, deux fois de suite et maintenues moins d’une minute, pour finir par un exercice de respiration appelé kapalabathi. Les cours de Bikram Yoga se déroule dans une salle chauffé à 40°, car la chaleur favoriserait la flexibilité et le mouvement. 

Le Yin yoga 

Paul Grilley s’est inspiré de la philosophie taoïste et de la médecine traditionnelle chinoise pour développer le Yin Yoga dans les années 90 et c’est Sarah Powers qui lui a donné son nom de Yin Yoga. Comme beaucoup, il pratiquait du yoga dynamique. Un jour, il s’est senti bloqué dans sa pratique. Il s’est orienté vers un art martial qui propose de rester longtemps dans une posture pour assouplir en profondeur les muscles et permettre de faire circuler l’énergie dans le corps. Il était également à la recherche d’un moyen pour ralentir, prendre le temps. C’est comme cela qu’il a créé ce nouveau style de yoga qui répond à 4 principes : rentrer dans une posture lentement pour relâcher les muscles. Une fois dans la posture, il faut réussir à être à l’écoute de son corps, ressentir une sensation (attention à la différence entre une sensation présente, désagréable, mais acceptable et une douleur, cela n’est pas la même chose !). Une fois dans cette posture et que celle-ci est confortable, il faut essayer de rester le plus immobile et longtemps possible. 

J’espère que ces petites descriptions des yoga les plus répandus vous ont éclairé, vous ont donné une idée sur le yoga que vous souhaitez pratiquer. Maintenant vous n’avez plus qu’à vous lancer.

N’hésitez pas à commenter cet article, si celui-ci vous a plu ou si vous avez simplement envie d’échanger sur le sujet. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Laisser un commentaire